A Harar, une histoire raconte que lors d une grande famine, les hommes, de peur d etre devores par les animaux entourant la ville, ont scelle avec eux un pacte de cohabitation. Depuis, tous les soirs, un homme devant les remparts de la vieille ville promene ses carcasse de viande, et surgissent de l obscurite les plus disgracieux des memmiferes.
Scene surprenante, et ambiance sonore assuree par les os brises, et les rires des hyenes, qui peut etre se moquent de leur condition.
Picture