Après avoir passé une nuit à jouer au générateur d'insultes en créole, réveil et découverte de la double publication de mon reportage.
Une page papier, et un titre sur le site web, avec diapo photo. C'est ici.

Journée de travail moins intense que les précédentes. Fait du jour, et ça devait arriver, la première engueulade de terrain. Une sorte de baptême.
Appelé par un collectif de profs lassés de se faire tabasser par leurs collégiens en sortie de cours (oui, à coup de bouteille de verre), j'assiste à la réunion de crise qu'ils tiennent avec la directrice.
Cette dernière apprécie moyennement la présence de la presse et me le fait savoir directement et publiquement. "C'est pas moi qui vous ai invité, votre canard est un torchon, et je me réserve un droit de réponse sur tout ce que vous écrivez". L'aigreur incarnée.
Heureusement que j'avais mon sourire des grands jours avec moi et ma répartie de gala.
J'ai frôlé le conseil de discipline du collège. M'en fous je serais venu avec ma bouteille de bière vide et aiguisée. C'est comme ça que ça se passe ici.

Bonus du jour, le diapo photo/son du reportage sur la descente dans la cité Mango. Reportage que vous retrouverez, dans la section... Reportages.
La bien nommée.
 


Esther
12/02/2010 4:39am

Ton voyage a l'air passionnant et tes photos sont douces et lumineuses. Que de responsabilités... tu es un véritable reporter, c'est impressionnant.
BRAVO

Reply



Leave a Reply.